top of page

L'histoire de Christian

Trois-Rivières, QC

Screenshot 2024-04-29 at 2.14.52 PM.png

En 2007, j'ai remarqué un grain de beauté décoloré à l'arrière de mon épaule gauche qui a été immédiatement retiré par un chirurgien. Le diagnostic était un mélanome d'une profondeur de 1,5 mm. J'ai été opéré le mois suivant.

Lorsque j'ai rencontré le chirurgien pour un suivi, il m'a dit que si le mélanome réapparaissait dans les cinq ans, il se logerait dans un organe vital et se propagerait rapidement dans le système. « Si cela arrive, dit-il, vous ne survivrez pas ». À partir de fin 2010, j’ai ressenti une douleur intense au bras gauche et on m’a prescrit des anti-inflammatoires.

Quelques mois plus tard, je me sentais encore plus mal, je n'arrivais même pas à dormir et j'ai dû prendre un arrêt de travail pour maladie. Après un scanner, on m'a diagnostiqué un cancer des poumons, du foie et peut-être des os. Ensuite, une scintigraphie osseuse et une biopsie ont montré un mélanome de stade 4. Je voulais accéder à un essai pour de nouveaux médicaments mais je devais faire au moins 4 traitements de chimiothérapie avant de postuler. En d’autres termes, je n’avais aucune option. Après 1 an de traitement, j'étais en rémission complète, alors que j'avais très peu de chances de survie. Puis, en 2013, on m’a diagnostiqué 3 tumeurs cérébrales. J'ai subi une opération au cerveau suivie d'un traitement au Gamma Knife. En 2014, j'ai commencé Dabrafinib. Je suis maintenant heureux de dire que je n’ai plus de cancer.

bottom of page