top of page

L'histoire de Barbara

Toronto, Ontario

Capture d'écran 2024-04-29 à 13h56.20.png

En février 1981, un mélanome malin de Clark de niveau II-III a été découvert sur mon genou droit, qui a été largement excisé. En août 1985, j'ai remarqué un petit nodule juste au-dessus du site primaire. Il a été excisé et s'est révélé positif au mélanome malin. En juillet 1986, une deuxième récidive dans la même zone a été excisée et s'est révélée à nouveau positive pour un mélanome. En novembre 1986, j'ai développé un nœud à l'aine droite. Il a été excisé et a de nouveau prouvé une maladie récurrente. En décembre, j'ai passé un scanner qui a montré une atteinte bilatérale des ganglions iliaques internes et externes et une masse de la paroi latérale pelvienne droite. J'ai commencé une chimiothérapie (DTIC combinée au tamoxifène) en février 1987 à Toronto, qui s'est terminée le 11 novembre 1991. Oui : j'ai suivi un traitement pendant près de cinq ans. J'ai commencé avec le Dr Michael Baker à l'Hôpital général de Toronto et nous avons finalement déménagé à l'Hôpital Princess Margaret. À ce jour, je vois le Dr Baker chaque année. Vingt-six ans après avoir terminé la chimiothérapie, à quoi puis-je attribuer ma survie ?

Tant de choses. Lorsqu’on m’a dit que j’avais 20 % de chances de survivre juste avant de commencer la chimiothérapie, j’ai dit à mon oncologue que j’allais lui prouver le contraire. Je me suis impliqué dans tous les aspects de mon traitement et de mes soins, remettant tout et tout le monde en question. Ce faisant, j’ai gagné le respect de mon oncologue et de mon équipe de chimiothérapie. Maintenant, je pense positivement et je me fixe des objectifs.

bottom of page